FO Bordeaux Métropole 05 56 99 86 48 ou 06 34 06 16 20
        FO Bordeaux Métropole05 56 99 86 48 ou 06 34 06 16 20 

CAP le 29 Novembre 2016

avancement de grade categorie C

promotion interne categorie C

06 34 06 16 20

Grand ménage sur la NBI mise en péril

 

L' administration a engagé une cartographie des postes ouvrant droit, selon la lecture qui l'arrange de la réglementation en vigueur , et sans grande publicité , à la perception de la Nouvelle bonification indiciaire (NBI).

 

Sa vision très restrictive des choses a fait l'objet d'une simple communication au comité technique du 28juin 2016. Ce passage en force  a été un des motifs, entre autres, de la non-participation des organisations syndicales à cette séance.

 

Le but recherché est de restreindre fortement le périmètre de versement de cette prime pour faire des économies afin de redistribuer d'avantage à un petit nombre de bénéficiaires.

 

Dans le cadre de cette opération, l’administration, intégrera les émoluments perçus au titre de cette NBI dans le régime indemnitaire. Le maintien du niveau de salaire perçu sera ainsi assuré aux agents, qui selon sa lecture de la réglementation, ne remplissent pas les conditions pour continuer à percevoir la NBI qui leur était versée jusqu'à ce jour.

 

Ce transfert, pour un grand nombre d'entre nous, des sommes précitées dans le régime indemnitaire sera effectif sur la paie du mis de septembre !

 

Les agents doivent être conscients que dans un premier temps leur niveau de salaire 

Ne va pas baisser, mais à terme …. !? L’Administration le sait, le régime indemnitaire actuel n'est pas garanti, le Président de Bordeaux Métropole ne l'a assuré que pour 2016.

Une réduction à venir de la dotation financière pour le régime indemnitaire   

Menace, une fois les échéances électorales passées et peut être même avant, compte tenu de la situation financière catastrophique dans laquelle  Bordeaux métropole a été placée par la mutualisation.     

 

fo.png                                                                       
RESTONS MOBILISÉS
CONTINUONS À AGIR
11 jours de grève !
 
UN DIALOGUE SOCIAL ANNONCÉ DANS LES MÉDIAS MAIS NON RÉALISÉ
 
C’est pourquoi nous restons en OPPOSITION avec l’Administration malgré un certain nombre de points positifs.
 
La participation de l’employeur à l’augmentation de la complémentaire santé :
Prise en charge à hauteur de 2/3 de l’augmentation de l’IPSEC au 1° janvier 2017 pour atteindre 50%  de prise en charge au 1° janvier 2019,
 
Le ramassage des poches dans le centre historique par les agents de la propreté :
Versement de la prime correspondante aux agents spécifiquement chargés de ramasser un nombre conséquent de poches sous forme d’éléments variables,
 
Le quota promotion interne :
Proposition de discussion  sur les quotas des agents de maîtrise susceptible d’être nommés en CAP et  « faisant fonction »,
 
L’indemnité compensatrice de repas : 
Proposition de recherche de nouvelles possibilités de restauration  collective pour les agents qui n’en disposent pas,
 
Le gel des postes et non remplacement des départs à la retraite :
Proposition de ne geler aucun poste à la collecte et à la propreté pour 2017,
 
La Réouverture des négociations sur le RI.
Examen du versement de la prime à la vacation versée aux agents de maîtrise de la collecte, pour agents de maîtrise de la propreté.
Mais pas de négociation globale sur le Régime Indemnitaire ce qui pose la question de la pérennité du modèle métropolitain que nous avions jusqu'à présent et de son évolution.
 
L’étalement des retenues de jours de grève pour service non fait :
Refus du Président de reconduire ce qui se faisait à la métropole et qui est de règle dans d’autres collectivité
 
La non reconnaissance spécifique du travail du samedi soir pour l’hyper centre :
Aucune reconnaissance de la pénibilité et des contraintes spécifiques.
 
MÊME SI L’ADMINISTRATION A FAIT QUELQUES PROPOSITIONS, LEURS FIABILITÉS RESTENT DISCUTABLES. D’AUTANT QU’AUCUN DE PROTOCOLE DE FIN DE GRÈVE N’A ÉTÉ SIGNÉ.
 
En clair la direction nous a reçus sans rien avoir à nous proposer.
Quelle PRODUCTIVITÉ !
Il est vrai que ce n’est pas un mot qu’elle connait
 
 
De plus, le Président de Bordeaux Métropole, « droit dans ses bottes », a surtout souhaité, derrière le paravent d’un dialogue social frelaté, punir les « hooligans » que nous sommes, en refusant l’étalement sur plusieurs mois des prélèvements de jours de grève non payés parce que nous avions osé ternir son jouet de l’EURO.
 
 
Toutefois, VOUS pouvez tous être Fiers. 
Par votre Action, vous avez démontré :
 
-       que la Solidarité n’était pas une prérogative d’Élus,
-        
-       que la Cohésion et la Culture Commune de Travail ne dépendent pas d’un simple organigramme créé par un Directeur Général.
 
 
 
Durant la grève, ILS ont osé parler d’intérêt général. Les uns pensent qu’il est leur apanage, les autres, qu’il se co-construit avec les citoyens et certains l’associent à leurs propres intérêts.
 
 
Nous, nous pensons
 
-       que l’intérêt général du service public passe, aussi, par le travail journalier effectué par les agents, par le contact qu’ils ont avec les usagers,
 
-       que la frontière entre l’intérêt collectif et l’intérêt individuel se confond aujourd’hui dans notre collectivité
 
 
C’est pourquoi, nous crions HAUT et FORT
 
 
STOP au mépris de Monsieur Alain Juppé et de son Administration rapprochée
 
OUI A l’Écoute et au Respect de tous
 
 
 
Nous réclamons, encore et encore la concrétisation d’un vrai dialogue social à Bordeaux Métropole.
 
 
Notre combat ne s’arrête pas, nous sommes plus que jamais déterminés.
 
 
Vos syndicats souhaitent A TOUS LES AGENTS MÉTROPOLITAINS
de très bonnes vacances.
« Profitez-en pour recharger vos accus »
 
L’automne sera chaud !!!!!!!!!!!!!!
 
 
 

                revoir les événements de la greve de juin 2016

jour 2 !!! La grève prend de l'ampleur chez les agents de Bordeaux Métropole

http://www.sudouest.fr/2016/06/22/la-greve-prend-de-l-ampleur-chez-les-agents-de-bordeaux-metropole-2409599-2780.php

       

                                      jour 3 a 6 !!! BORDEAUX FÊTE LE VIN

                                 Du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2016

                                           BORDEAUX sur les quais

                                         jour 7 !!! grève reconduite

 

 

                  

 

TOUS EN GREVE A PARTIR DU 20 JUIN 20H00

           

 

 

 

 

APRÈS LE CIRQUE DE LA MUTUALISATION

LE MONSIEUR LOYAL DE LA NÉGOCIATION

 

 

Reçus vendredi 17 juin de 15h30 à 18heures dans le cadre de notre préavis de grève l’administration à fait sa liste de course

Aucunes réponses favorables à vos revendications ne nous ont été apportées.

 

  • MUTUELLE.

Nous devons attendre les instances paritaires pour en discuter tout en sachant que lors de celles-ci les organisations syndicales ne sont pas écoutées. Comment croire une administration qui ne respecte rien ?

 

  • CAP/RATIOS/RI

Rien de concret sur les promotions et refus de revalorisation prétextant les mesures nationales à venir ayant un impact sur le budget.

Nous réclamons les 50 €uros pour tous promis depuis 2014

 

  • GEL DES POSTES RECRUTEMENTS ET REMPLACEMENTS EXTERNES

Aucune prise en compte du malaise engendré par tous ces déménagements et des dysfonctionnements dans les services.

Votre ressenti ne semble qu’une vue de l’esprit pour l’administration.

 

  • ICR et PROPRETÉ

Indemnité compensatrice de repas, prime à la valorisation, prime à la vacation pour les agents de maîtrises, temps de travail, nous ne sommes pas considérés de la même façon en fonction du lieu ou l’on travaille et de quelle collectivité nous arrivons.

Comment avoir confiance en une administration qui n’honore pas sa signature et favorise les apparences ?

 

CONDITIONS DE TRAVAIL QUI SE DÉGRADENT

AGENTS NON CONSIDÉRÉS

USAGERS DU SERVICE PUBLIC DÉLAISSÉS

 

Notre avenir dépend de la mobilisation

Rassemblement mardi 21 juin à partir de 9h sur l’esplanade face à l’entrée principale pour faire entendre notre mécontentement.

10 heures prise de parole des organisations syndicales



 

tract intersyndical CFDT CGT FO des millions pour l'euro
CFDT CGT FO des millions pour l'euro jui[...]
Document Adobe Acrobat [231.5 KB]

LES FUTURS MAUVAISES NOUVELLES EN PRIMEUR 2016/17

A NE PAS CONFONDRE AVEC LES PRIMAIRES ...

      PPCR ET RIFSEEP

 

Comme vous avez pu le lire sur le site La réforme du régime indemnitaire va bientôt intervenir cela va être le prochain sujet de friction avec l'administration.

 

voici une première présentation  détaillée, d'autres suivront :

 

 

LA REFORME DU REGIME INDEMNITAIRE

                                              La mise en place du RIFSEEP

 

(régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise    et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat)

 

                                    il comporte 2 parties:

 

Une indemnité principale appelée indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE)

- Repose sur le poste de l’agent: dépend du niveau de responsabilité

et d’expertise requis dans l’exercice des fonctions

- Repose également en partie sur l’agent lui-même puisqu’elle tient compte de l’expérience professionnelle de l’agent c’est-à-dire de la connaissance acquise par la pratique: nouveauté majeure du dispositif

Une indemnité accessoire appelée complément indemnitaire annuel (CIA)

 

- Repose sur l’engagement professionnel et la manière de servir de l’agent: est en lien avec l’évaluation professionnelle

 

                            Les bénéficiaires du RIFSEEP

 

- Un dispositif mis en place par étape dès le 1er janvier 2016, au fur et à mesure de la parution des textes

 

- Pour une généralisation, en principe, au 1er janvier 2017

Ø le RIFSEEP a vocation à s’appliquer à tous les agents de la fonction publique de l’Etat à l’exception de certains corps qui en raison des spécificités de leurs missions et de leur régime de prime actuel, ne seront pas concernés : la liste des corps exclus du RIFSEEP devrait paraître prochainement

 

- Pour la fonction publique territoriale, seront donc concernés par le RIFSEEP,

les agents ayant comme corps de référence à l’Etat ceux concernés par le RIFSEEP

 

Dès le 1er janvier 2016:

- Sont concernés, en l’ état actuel des textes

- Pour les cadres d’emplois de catégorie A: les administrateurs, les attachés (quid pour le grade de directeur), les secrétaires de mairie et les conseillers socio-éducatifs(quid pour ce cadre d’emplois)

- Pour les cadres d’emplois de catégorie B: les rédacteurs, les éducateurs des APS, les animateurs et les assistants socio- éducatifs

- Pour les cadres d’emplois de catégorie C: les adjoints administratifs, les agents sociaux, les ATSEM, les opérateurs des APS, les adjoints d’animation

 

 

Problèmes soulevés par ce calendrier:

 

- Des textes ont été abrogés au 31 décembre 2015:

Ø La PFR (bénéficiaires: administrateurs, attachés et secrétaires de mairie) alors que l’arrêté permettant la transposition dans la FPT n’est paru au JO que le 19 décembre 2015

Ø L’IFRSTS (bénéficiaires: conseillers et assistants socio- éducatifs): à notre sens, toujours dans l’attente de la parution de l’arrêté pour les conseillers socio-éducatifs

- Une transposition progressive dans la FPT:

Ø une même collectivité pouvant se retrouver avec plusieurs régimes indemnitaires en même temps à gérer (ancien et nouveau)

Ø Des délibérations sans base légale

 

 

A suivre dans la prochaine publication pour le mois de Juin

 

Bonne Lecture

 

 

Le bureau Général du Syndicat FO Bordeaux Métropole

 

documentation pédagogique sur le RISEEP
RIFSEEP_doc_pedagogique force ouvriere.p[...]
Document Adobe Acrobat [2.6 MB]
nouvelle grilles indiciaires applicable au 1er janvier 2016 pour la categorie B puis janvier 2017 pour les categories A et C
PPCR
grilles indiciaires PPCR.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]
Greve du 26 Janvier 2016
A lire absolument !!!
COMMUNIQUE branche services publics_26 j[...]
Document Adobe Acrobat [543.7 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Raymond Leglise & Sylvain Verney